CV – Isidore Bethel

CV – Isidore Bethel

 

DISTINCTIONS & SOUTIENS :
2024
– lauréat Idea Capital (en tant que réalisateur d’un long-métrage avec Daniel Hymanson).
– lauréat du Nexus Fund du musée Atlanta Contemporary.
– lauréat du Prix Neaniko Plano à l’Agora Docs in Progress au Festival du film documentaire de Thessalonique (en tant que producteur et monteur de Happy You’re Here).
– tuteur pour le AXS Film Fund (qui soutien des cinéastes racisé.e.s en situation de handicap).

2023
– un des « 40 Under 40 » de DOC NYC.
– consultant de montage pour l’IDA DocuClub.
– Visions du Réel Rough Cut Lab (en tant que consultant sur Our Daughters).
– lauréat de l’IDA Pare Lorentz Fund (en tant que monteur et co-producteur de Hummingbirds).
– lauréat du programme d’inclusion de l’industrie du Festival du film d’Atlanta (ATLFF Industry Inclusion).

2022
membre du jury documentaire au Festival du film LGBTQ+ de Paris (Chéries-Chéris).
– lauréat du Catapult Film Fund (en tant que monteur et producteur de Wind Up).
– lauréat de l’IDA Sarowitz Fund (en tant que monteur et co-producteur de What We Leave Behind).
– lauréat de la bourse en développement de The Whickers (en tant que collaborateur sur Re-Evaluation).
– lauréat de la True/False & Catapult Rough Cut Retreat (en tant que monteur de Hummingbirds).
– cinéaste en résidence au Jacob Burns Film Center (en tant que monteur sur The Taste of Mango).
Gotham Week Spotlight on Documentaries (en tant que monteur et producteur de Wind Up).
– Visions du Réel Work in Progress Lab (en tant que monteur et co-producteur de Hummingbirds).

2021
– lauréat du programme Logan Nonfiction (en tant que collaborateur sur le prochain film d’Arturo González Villaseñor).
– lauréat du Gotham Documentary Lab (en tant que monteur du premier film de Sophie Schrago).
– cinéaste en résidence au Jacob Burns Film Center (en tant que monteur et co-producteur de What We Leave Behind).
– cinéaste en résidence au Moulin d’Andé (en tant que collaborateur sur le prochain film de Laurent Bécue-Renard).

2020
– un des « 25 New Faces of Independent Film » de Filmmaker Magazine.
Aide à l’écriture de la région Île-de-France (en tant que réalisateur d’Acts of Love).
– lauréat d’Agora Docs in Progress au Festival du film documentaire de Thessalonique (en tant que réalisateur d’Acts of Love).
– lauréat du IFP Documentary Lab (en tant que monteur et co-producteur de What We Leave Behind).
– le soutien Filmflow Award (en tant que monteur et co-producteur de What We Leave Behind).
– lauréat du programme Logan Nonfiction (en tant que monteur et co-producteur de What We Leave Behind).
– le soutien Latino Public Broadcasting Public Media Content Fund (en tant que monteur et co-producteur de What We Leave Behind).

2019
– le soutien Parsons Part-Time Faculty Support, un financement pour assister au True/False Film Festival.

2018
– lauréat de Berlinale Talents (en tant que réalisateur et monteur).
– lauréat d’Eurodoc (en tant que monteur et producteur de Happy You’re Here).
– lauréat de la True/False & Catapult Rough Cut Retreat (en tant que monteur de So Late So Soon).

– lauréat des KTQ Kartemquin Labs (en tant que monteur de So Late So Soon).

2017
– artiste en résidence à la Villa Médicis, séjour d’un mois pour un projet de dessin et de performance autour de la drague dans les jardins de la Villa Borghèse.
– lauréat du Film Independent Documentary Lab (en tant que monteur et producteur de Happy You’re Here).
– lauréat du IFP Documentary Lab (en tant que monteur et producteur de Happy You’re Here).
– lauréat du Tribeca Film Institute Network (en tant que monteur et producteur de Happy You’re Here).

2015
– lauréat d’Hors les Murs de l’Institut Français, un soutien pour un tournage aux États-Unis (en tant que réalisateur de Liam).
– lauréat de ParisDOC (en tant que monteur et producteur de La Balada del Oppenheimer Park).

2014
– lauréat de la Jack Kent Cooke Foundation, trois ans de financement pour un diplôme de fin de cycle.
– lauréat de la Fondation Jean-Luc Lagardère (en tant que monteur et producteur associé de Of Men and War).

2011
– lauréat du programme École Normale Supérieure Exchange pour un diplôme de Master 2 à l’École Normale Supérieure (Ulm), un logement et une bourse.
– le prix Thomas T. Hoopes Prize, récompense d’un travail de fin d’études à Harvard pour le film « Someone I Love or Someone Who I Want to Be ».
– un des « 15 Most Interesting Seniors » du Harvard Crimson.

 

ENSEIGNEMENT :
Université :
La Fémis. Tuteur de montage à l’Université d’été pour des jeunes diplômé.e.s étranger.e.s. Étés 2021 et 2022.
Parsons Paris (diplômes BA, BFA, MA, MFA). Enseignement des cours « Design & Cinema: Object-Based Narratives », « Contemporary Filmmaking Practices » et « Integrative Seminar ». Printemps 2018 – automne 2020.
– Sarah Lawrence College (diplôme BA), Paris. Enseignement du cours « Film History in the City of Light », un survol de l’histoire du cinéma français combinant l’analyse esthétique, la sociologie et la théorie. Automne 2017.

Ateliers :
University of Texas at Austin. MFA in Film and Media Production. Critique invité dans les cours « Non-Fiction Storytelling » et « Thesis » (films de fin d’études). Automne 2020 à présent.
La Frontera Film Lab de Femme Frontera, tuteur en réalisation et montage. Printemps 2022.
– Atelier de réalisation Stone Soup à l’University of California, Santa Cruz, introduction au cinéma à la première personne pour des préadolescent.e.s. Automne 2021, hiver 2022.
– Doc Amazonie Caraïbe, Guyane. Tuteur en écriture et développement. Automne 2020.
– UnionDocs, New York. Summer Documentary Lab Collaborative Studio. Tuteur en montage. Été 2020.
– Aristoteles Workshop, Roumanie. Tuteur en réalisation et montage pour des jeunes diplômé.e.s. Août 2019.
University of Kent, Paris School of Arts and Culture. Cinéaste en résidence. Automne 2019 – printemps 2020.

Conférences :
Future is Here de DokuFest (« Ethics in Documentary Storytelling », jan. ’24), Macalester College (nov. ’23), moderateur pour la table ronde Here’s What Really Happened avec Payal Kapadia à propos d’Une nuit sans savoir à la conférence Getting Real de l’IDA (sept. ’22), colloque « The Art of the Doc Edit » avec Daniel Hymanson pour Gotham Week (sept. ’22), UnionDocs Summer Documentary Lab (en tant que monteur de Hummingbirds, août ’22), Logan Nonfiction Fellowship (en tant que monteur et co-producteur de What We Leave Behind, juin ’22), Université d’Oxford (Feb. ’22), critique invité à Doc Amazonie Caraïbe (sept. ’21), Sundance Art of Editing avec Iliana Sosa (en tant que monteur et producteur de What We Leave Behind, déc. ’20), critique invité à l’American University of Beirut (nov. ’19), Université d’Évry (« Le Pacte sensible », mai ’19), Harvard Club of Paris (fév. ’19), Université de Toulouse – Jean Jaurès (« Montage et ménage », nov. ’18), Yale Film and Media Studies Program (avr. ’18), CalArts MFA in Directing (jan. ’18), CUPA Paris (fév. ’17), Blake High School à Silver Springs, Maryland (oct. ’16), North Springs High School à Atlanta, Géorgie (mar. ’13)

 

ÉDUCATION :
School of the Art Institute of Chicago, MFA, 2015-17
– Tuteurs : Gregg Bordowitz, Irina Botea, Gordon Hall, Kelly Kaczynski, John Neff, Oli Rodriguez.

École Normale Supérieure/Sorbonne Nouvelle, Master 2, 2011-13
– Études cinématographiques. « Une distance intime : La posture anthropologique dans Putty Hill de Matt Porterfield », mémoire à propos de l’introduction de récits de fiction dans une communauté en deuil.
– Directrice de mémoire : Sylvie Rollet.

Harvard College, BA, 2007-11
– « Visual & Environmental Studies » (spécialisation), « Slavic Languages & Literature » (option).
– « Magna cum laude » (mention très bien, félicitations du jury). Des études en réalisation, animation, architecture et théorie.
– Une bourse « Harvard Faculty Scholarship » de quatre ans. Une bourse « David Rockefeller International Experience Grant » et une bourse « Critical Language Scholarship » pour des études d’été en Russie.

 

PROGRAMMATION :
– Comité consultatif de SAGE Publishing pour des acquisitions documentaires, 2024.
– « Bodies & Besties » à 2220 Arts + Archives pour Rug and Vase, projection de films par Manuel Barraza Cepeda, Ryan Clancy, Emerson Granillo, Lucas Habte, Betelhem Makonnen, Sephora Monteau, Kina Sands, Abby Sun, Derrick Woods-Morrow et Renee Zhan, Los Angeles, le 12 août, 2022.
Noche de cortos à la gallerie NIXON, projection de films par Mohamad Kanaan, Lucy Pawlak, Rodrigo Quintero, Javier Velázquez Cabrero et Renee Zhan, México, le 16 février, 2017.

 

FILMS :
Hummingbirds (2023), monteur et co-producteur 2021-23
– Alors que le Texas se dirige vers une législation anti-avortement et un renforcement des contrôles aux frontières, Silvia et Beba se rebellent à leur manière avec leurs mots, leurs rires et leur expression créative au cours d’un été étouffant à Laredo.
– Réalisé par Silvia Del Carmen Castaños et Estefanía “Beba” Contreras, produit par Jillian Schlesinger, Miguel Drake-McLaughlin, Leslie Benavides, Ana Rodríguez-Falcó, Diane Ng et Rivkah Beth Medow, aussi monté par Jillian Schlesinger.
True/False FF, San Francisco IFF, entre autres.
Grand Prix Generation 14plus à la Berlinale.
– Support from Ford Foundation’s JustFilms, the Sundance Institute Documentary Film Program, NBCU Academy Original Voices Fellowship, Field of Vision, IDA Pare Lorentz Documentary Fund, Arts2work, New York Foundation for the Arts, SFFILM, Chicago Media Project, Doc Society Threshold Fund, Mountainfilm, Chicken & Egg Pictures, Frameline Completion Fund, BAVC MediaMaker Fellowship, Austin Film Society, Points North Institute.
– 78’. États-Unis.

The Taste of Mango (2023), monteur 2022-23
The Taste of Mango est une lettre d’amour qui circule à travers les époques pour dénouer des traumatismes passés. À la recherche de réponses aux questions sans cesse écartées par sa mère et sa grand-mère, Chloe dessine les zones et les limites d’un amour familial.
– Réalisé par Chloe Abrahams, produit par Elliott Whitton, aussi monté par Chloe Abrahams et Stella Heith Keir.
True/False FF, First Look (Museum of the Moving Image), BlackStar FF, New Orleans FF, Dokufest, Indie Memphis, entre autres.
BFI London FF Prix du public, Prix BIFA du Meilleur réalisateur pour un premier film documentaire.
– Avec le soutien de la Doc Society, de SFFILM, du Points North Institute, du Jacob Burns Film Center, de la Sheffield Doc/Fest Meet Market, de Docs Ireland, de One World Media, de The Film & TV Charity.
– 75’. Fit Via Vi. Royaume-Uni/États-Unis.

What We Leave Behind (2022), monteur, co-producteur et auteur, 2019-22
– Après une vie passée à devoir prendre le bus pour voir ses enfants aux États Unis, Julián commence tranquillement à construire une maison dans la campagne mexicaine. En filmant son travail, sa petite fille façonne une lettre d’amour aux travailleurs agricoles, à la solidarité mutuelle et aux familles transnationales.
– Réalisé par Iliana Sosa, produit par Emma D. Miller.
First Look (Museum of the Moving Image), Full Frame, Morelia IFF, Guanajuato IFF, Camden IFF, Thessaloniki DF, Los Angeles Latino IFF, entre autres.
– les Prix Lone Star et New Voices à SXSW, nomination au Gotham Award du Meilleur documentaire, Mention Spéciale au Tacoma FF, Emerging Filmmaker Award au Thin Line Fest, Prix du meilleur long métrage au North by North IFF, Prix du meilleur long métrage au festival Viva Texas, Prix du meilleur long métrage et de la meilleure réalisation au Flatland FF, Prix FilmFlow à la The Gotham Film Week.
– Avec le soutien de JustFilms de la Fondation Ford, du Sundance Institute Documentary Film Program, du City of El Paso Museums and Cultural Affairs Department, de Field of Vision, de l’IDA, du Catapult Film Fund, de la True/False & Catapult Rough Cut Retreat, de la Jacob Burns Film Center Creative Culture Residency, du programme Logan Nonfiction, du Gotham (IFP) Documentary Lab, de l’Université du Texas à Austin et la Austin Film Society.
– En streaming sur Netflix aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Sortie en salle aux États-Unis. Une New York Times Critic’s Pick.
– 71’, Borderchild Productions, Marcona Media, JustFilms (Ford Foundation), ARRAY Releasing (distribution). Mexique/États-Unis.

« Blue Room » (2022), monteur et producteur associé, 2021-22
– Deux prisons aux États-Unis font des expériences de santé mentale où des détenu.e.s regardent des images de nature en boucle.
– Réalisé et produit par Merete Mueller.
BFI London FF, AFI Fest, Hot Docs, Raindance FF, Jihlava IDFF, New Orleans FF, Hot Springs Documentary FF, Prismatic Ground, Mountainfilm, Rooftop Films, Indie Memphis, Nashville FF, Woodstock FF.
Mention Spéciale au Tacoma FF.
– Avec le soutien de IF/Then Shorts|Field of Vision, Rooftop Films, John Logan Family Foundation, and Mountainfilm in Telluride.
– 12’. The New York Times Op-Docs. États-Unis.

Hollow Tree (2022), monteur, 2021-22
– Pour la première fois, trois adolescentes en Louisiane réfléchissent au Mississippi – son ingénierie, ses souches de cyprès, la pollution de ses raffineries. Leurs perspectives différentes en tant qu’indigène, blanche et angolaise influencent leurs manières de se représenter la crise climatique.
– Réalisé par Kira Akerman, produit par Chachi Hauser et Monique Walton, aussi monté par Meryl O’Connor.
Meilleur long-métrage louisianais et le Prix du public au New Orleans FF, Premier Prix (dans la compétition long-métrage documentaire pour jeunes publics), Mention Spécial (« Second Prize » dans la compétition long-métrage documentaire) et Prix STEM du Jury au Chicago International Children’s FF, DC Environmental FF, Academia Film Olomouc International Festival of Science Documentary Films.
– Avec le soutien du
Sundance Institute, de Fork Films, de l’IDA, de la National Endowment for the Arts, du Tulane University Center for the Gulf South, de PitchBLACK Black Public Media et de Good Pitch Texas.
– 74’. États-Unis.

Acts of Love (2021), réalisateur et producteur, 2015-21
– Après des conflits avec son amoureux, le cinéaste déménage à Chicago et utilise des applications de rencontre pour inviter de nouveaux amants dans un projet de film que sa mère rejette.
– Un film d’Isidore Bethel et Francis Leplay, produit par Jamie Gonçalves, Francis Leplay, Lucie Rego et Pauline Tran Van Lieu, monté par Francis Leplay.
– Hot Docs, Thessaloniki DF, Chicago IFF, Transilvania IFF, RIDM, New Adventures in Nonfiction at the Museum of the Moving Image, Sidewalk FF, In & Out Nice Queer FF, Pink Apple Zurich LGBT FF, Queer Lisboa, Black Canvas Contemporary FF, Reel Pride Winnipeg LGBTTQ* FF, Porn FF Berlin, St. Louis IFF, Chéries-Chéris Paris LGBTQ+ FF, OutFest Santo Domingo International GLBTIQ FF, Oxford University Filmmaking Foundation SFF, Écrans Mixtes Lyon Queer & Feminist FF, Prismatic Ground.
Prix du meilleur long métrage au Tacoma FF, Mention Spéciale du Jury au Gender Border FF.
– Avec le soutien d’Agora Docs in Progress, l’aide à l’écriture de la région Île-de-France, la Fondation Jack Kent Cooke, Eurodoc, SAIC.

– 71’, Hutong Productions, Sin Sitio Cine, Outplay Films (ventes, distribution en France), Here Media (distribution aux États-Unis). France/États-Unis.

« Some Kind of Intimacy » (2021), monteur et producteur, 2019-21
– Le cinéaste cherche à entrer en contact avec les moutons qui vivent là où ses parents furent enterrés 15 ans auparavant.
– Réalisé et produit par Toby Bull.
Sundance: London, Visions du Réel, Viennale, RIDM, First Look (Museum of the Moving Image), IndieLisboa, Angers Premiers Plans, Hamptons IFF, DokuFest, Reykjavík IFF, Indie Memphis, entre autres.
Meilleur Court-Métrage Documentaire au Zinebi Bilbao IFDSF, Young Canvas Meilleur Court-Métrage International au Black Canvas Contemporary FF, Mention Spéciale au Palm Springs International Shortfest, Zapis Best Film Award at Open Spaces Rudnik Festival of Innovative Cinema, Mention Spéciale au Cork IFF, Prix Festhome de la Distribution au ForadCamp.
– 6’. Royaume-Uni.

So Late So Soon (2020), monteur et producteur associé, 2016-20
– À Chicago, deux artistes doivent décider s’ils peuvent garder une maison qui est devenue l’incarnation de leur couple et de leur créativité depuis 50 ans ensemble.
– Réalisé par Daniel Hymanson, produit par Kellen Quinn, Josh Penn, Noah Stahl, Trace Henderson.
True/False FF, DOC NYC, BAFICI, Big Sky DFF, Indie Memphis, Ashland Independent FF, entre autres.
– sur la
shortlist des Prix IDA du meilleur documentaire, Mention spéciale du jury au Calgary Underground FF.
– Avec le soutien de Spotlight on Docs d’IFP en 2017, de la True/False & Catapult Rough Cut Retreat, du Sundance Music & Sound Design Lab en 2018, du Sundance Talent Forum en 2019.
– 70’, Department of Motion Pictures, Hedgehog, Cinetic (ventes), Oscilloscope (distribution). États-Unis.

Liam (2018), réalisateur et producteur, 2011-18
– Parti s’installer en France pour étudier le cinéma, Isidore apprend la mort de son meilleur ami resté aux États-Unis. Le portrait d’un fantôme émerge des images d’archives et de celles qu’Isidore commence à tourner, questionnant au-delà de la figure de Liam, les liens qui l’unissent à sa propre famille et à son amant parisien.
– Produit par Anne-Laure Berteau, monté par Sandie Bompar.
Prix du jury au Festival du film LGBTQ+ de Paris (Chéries-Chéris), Festival du film LGBT de Boston, Queer Momenti, Journées des arts et de la culture dans l’enseignement supérieur.
– En streaming sur Tënk.
– Avec le soutien d’Hors les murs de l’Institut Français, de The Film Collaborative, de la Fondation Lagardère.
– 70’, Alice Films, Because the night productions, The Film Collaborative (sales). États-Unis/France.

Caballerango
(2018), monteur et consultant de production, 2017-18
– Dans un village mexicain, une famille fait le deuil d’un jeune sous le regard du cheval qui est le dernier à l’avoir vu.
– Réalisé par Juan Pablo González, produit par Jamie Gonçalves, Ilana Coleman, Makena Buchanan.
IDFA, Meilleur film de Jalisco au Guadalajara IFF, Prix du jury au Dallas IFF, Meilleur film documentaire au Tacoma FF, True/False, FICUNAM, BAMcinemaFest, Full Frame, DocumentaMadrid, Camden IFF, entre autres.
– Avec le soutien du Sundance Film Institute, de DocMontevideo (Uruguay), de la National Association of Latino Independent Producers, de CalArts, de la Austin Film Society, du City of Austin Core Cultural Fund.
– 61’, Sin Sitio Cine, Grasshopper Films (distribution et ventes). Mexique.

La Balada del Oppenheimer Park (2016), monteur et producteur, 2014-16
– Un groupe d’indigènes occupe un parc à Vancouver.
– Réalisé par Juan Manuel Sepúlveda, produit par Elsa Reyes.
Nomination Meilleur documentaire aux Arieles (Césars mexicains), Grand prix au Festival du film de Riviera Maya (Mexique), Grand prix documentaire au Festival du film de Málaga (Espagne), Grand prix au Festival du film documentaire de Zanate (Mexique), Mention spéciale du patrimoine de l’immatériel au Cinéma du réel, Mention spéciale au Festival documentaire de Mexico DocsMX, Mention spéciale au Festival documentaire de Santiago (Chili) FIDOCS, Festival du film de Guadalajara (Mexique), Festival du film de Cartagena (Colombie), DOXA, entre autres.
– Acquis par la Bibliothèque publique de l’information du Centre Pompidou (France). Sorties en salle au Mexique et en France.
– 71’, Fragua Cine, Zensky Cine, IMCINE (ventes), Sokol Films (distribution), Torch Films (distribution). Mexique.

Of Men and War
/ Des hommes et de la guerre (2014), monteur et producteur associé, 2012-2016
– Une douzaine de jeunes soldats tentent de retrouver une vie normale après leur retour du front.
– Réalisé par Laurent Bécue-Renard, monté par Sophie Brunet et Charlotte Boigeol, produit par Thierry Garrel (producteur associé).
Sélection Officielle au Festival de Cannes, Grand Prix à IDFA, Nomination Meilleur documentaire aux European Film Awards, Prix du jury au Festival international du film de San Francisco, Grand prix du documentaire de création au Festival du film de Little Rock, Documentary Fortnight au Museum of Modern Art, AFI Docs, Visions du Réel, Cinéma du réel, entre autres.
– Diffusé sur POV (PBS, États-Unis), 25 nuances de doc (France 2), OCS Orange (France), TVOntario (Canada). En streaming sur Netflix. Sorties en salle en France et aux États-Unis. Une New York Times Critic’s Pick.
– 142’, Alice Films, Why Not, Louise Productions, CAT&Docs (ventes), Wild Bunch (ventes), Kino Lorber (distribution). France/Suisse.

Grandir (2013), monteur, 2010-11
– Malgré les réticences de sa famille, la cinéaste commence à questionner les circonstances de la naissance sous X de sa mère en Algérie.
– Réalisé par Dominique Cabrera, monté par Marc Daquin.
ACID Cannes, Prix Potemkine au Cinéma du réel, Festival international du film de La Rochelle. Sortie en salle en France.
– 92’, Ad Libitum Productions, In The Mood, Splendor Films (distribution). France.

« Un Coupable idéal : 10 ans après » (2012), monteur, 2012
– Brenton Butler livre des souvenirs d’Un couple idéal, film dans lequel, à l’âge de 15 ans, il est accusé à tort du meurtre d’une touriste blanche à Jacksonville, en Floride.
– Réalisé par Jean-Xavier de Lestrade.
– 30’, bonus DVD pour les Éditions Montparnasse, Maha Productions. France.

CONSULTATION/TUTORAT :
Lo que perdimos en el fuego/What We Lost in the Fire de Arturo González Villaseñor (2024), FICUNAM
Motherboard de Victoria Mapplebeck (2024), CPH:DOX
« Алоє, фікус, авокадо і шість драцен »/« Un aloès, un ficus, un avocat et six dragonniers » de Marta Smerechynska (2023), Visions du Réel
unseen de Set Hernandez (2023), Hot Docs, Prix Independent Spirit « Truer Than Fictio n» (POV)
« قناة فجأة »/« Suddenly TV » de Roopa Gogineni (2022), Prix Spécial du Jury du Court-Métrage Documentaire à SXSW, nomination au Prix IDA du Meilleur Court-Métrage (Al Jazeera)
Happy Campers de Amy Nicholson (2023), Mention Spéciale à DOC NYC
« Puiet »/« Sapling » de Lorenzo Fabbro and Bronte Stahl (2022), Prix du Meilleur Court-Métrage à la Semaine internationale de la critique de Venise